Dîtes STOP au SPAM sur votre mobile !

closeCet article a été publié il y a 1 an 7 mois 5 jours. Il commence à dater mais n est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête ! Merci.

Vous recevez des spams sur votre mobile par SMS/MMS ou encore des appels publicitaires ? Voici comment faire pour ne plus en recevoir (ou du moins, beaucoup moins ;)) !

SPAM mobile par SMS/MMS

Le spam mobile désigne l’envoi abusif et répété de SMS non sollicités provenant de réseaux malintentionnés. Il se manifeste le plus souvent sous la forme d’un SMS ou d’un MMS conçu pour éveiller votre curiosité avec un message du type : « Salut c moi! J’attends tjs ton appel, rappelle moi au 08… ». Le but de cette opération est de vous faire répondre au message. Il s’agit de numéros surtaxés.

Vous recevez des spams provenant d’un numéro à 5 chiffres ?

Si vous recevez des spams d’un numéro à 5 chiffres :

  • Si le message contient la mention « stop pub » : envoyez un SMS contenant le mot STOP au N° indiqué dans la mention « stop pub » (SMS décompté du forfait).
  • Si le message ne contient pas la mention « stop pub » : envoyez par SMS le mot STOP au numéro court de l’émetteur (SMS décompté du forfait).

La société émettrice du SMS devra alors :

  • supprimer vos coordonnées de son fichier clients,
  • vous envoyer un SMS vous confirmant qu’elle a bien pris en compte votre demande,
  • cesser de vous adresser des SMS.

Vous continuez à recevoir des messages non sollicités

Signalez-le à la plate-forme multi-opérateurs qui analysera la gravité et la récurrence des SMS. La plate-forme multi-opérateurs engagera des actions pour désactiver les numéros considérés comme générant du spam :

  • Transférez gratuitement le SMS en l’état à la plate-forme multi-opérateurs au 33700* sans ajouter de commentaire.
  • Envoyez, un deuxième SMS au 33700 en indiquant le numéro de téléphone de l’expéditeur du SMS.
  • Le 33700 vous informe par SMS lorsque le signalement est complet.

Toute cette procédure est également détaillée sur le site 33700.fr.

De manière générale je vous invite à consulter le site 33700.fr qui est très bien fait et riche en informations sur le sujet.

infographie-spam-sms-33700
33700 – Infographie SPAM SMS

Ce qu’il faut savoir sur le SPAM mobile

  • Les opérateurs ont engagé la lutte contre le spam qui est une pratique qu’ils réprouvent, qui constitue une nuisance pour leurs clients et une insatisfaction potentielle et parce qu’il est de leur responsabilité sociale d’entreprise en tant qu’acteur économique de veiller à lutter contre ce type de pratiques frauduleuses.
  • Le spam sur téléphone mobile est un phénomène heureusement limité, pour une raison simple : l’expéditeur de SMS doit payer chaque message expédié contrairement à l’envoi de mail qui est gratuit.Rentabiliser l’envoi en masse de SMS est donc plus aléatoire, même si le phénomène a pris de l’ampleur à partir de 2008.
  • Tous les SMS commerciaux ou d’information ne sont pas des spams :
    Exemples :

    – un message de son opérateur relatif aux services ou aux offres de téléphonie mobile ;
    – un SMS informant qu’il a reçu un message sur son répondeur, un message sollicité par son destinataire ;
    – une confirmation d’une réservation, effectuée par téléphone mobile ;
    – un message envoyé par une société à qui le destinataire a déjà acheté des offres analogues ou à qui il a donné son accord pour la réception de messages de ce type.

Ces messages doivent indiquer l’identité de la société et le client doit pouvoir exercer son droit d’opposition en envoyant stop pour ne plus recevoir de nouveaux messages. que le message comporte bien l’identité de la société expéditrice et permette de refuser de nouveaux envois.

  • L’opérateur ne peut pas savoir a priori qu’un SMS est un spam :
    – légalement (en vertu de l’article L32-1 II 5° du CPCE) les opérateurs ne peuvent pas contrôler les contenus des SMS : ils sont soumis au respect du secret des correspondances et ont une obligation de neutralité envers les contenus des messages transmis
    – le destinataire du message peut avoir délibérément accepté (opt-in) d’être prospecté (par e-mail, SMS,MMS) ou est sollicité pour des services analogues à des services qu’il a déjà utilisés.
  • Les opérateurs ont inclus des clauses permettant de lutter contre le spam dans leurs contrats avec les éditeurs de services.
    Ceux-ci doivent d’abord recueillir l’accord du destinataire avant de lui envoyer un message, ou lui proposer un produit ou service analogue à un précédemment acquis auprès de lui par le destinataire.
    Ils doivent s’identifier auprès des destinataires qui utilisent la fonction « contact ». Ils doivent stopper l’envoi de messages si le destinataire utilise la fonction « stop ».
    Les éditeurs doivent respecter ces règles, sous peine de s’exposer à des sanctions par l’opérateur pouvant aller jusqu’à la suspension, voir la résiliation de leur contrat.
  • Le spam (sur mobile ou sur internet) est interdit dans l’Union européenne, à l’inverse des États-Unis.
    En France, la loi pour la confiance en l’économie numérique de 2004 (LCEN n°2004-575 du 21 juin 2004) interdit la prospection par e-mail ou SMS, sans l’accord préalable du destinataire (règle de l’opt-in), sauf :
    – si le destinataire du message a donné son accord
    – ou si le client est sollicité pour une offre analogue à une offre qu’il a déjà achetée.
    Par exemple, suite à la commande d’un service par SMS (logo, sonnerie, …), l’éditeur est autorisé à envoyer à nouveau des SMS de relance ou de publicité sur des services analogues. Ces messages ne sont pas donc du spam, au regard des dispositions législatives.
  • Les opérateurs invitent les clients touchés par des SMS jugés litigieux à signaler ces envois sur la plateforme 33700, en complément des fonctions « stop » et « contact ».
    Tout abus comme la poursuite des envois de spams en dépit de l’utilisation de la fonction « stop » intéresse également les opérateurs mobiles.
  • Ne jamais laisser son numéro de mobile dans des questionnaires commerciaux si l’on ne veut pas être sollicité ensuite par des messages qui peuvent être perçus comme trop fréquents ou désagréables mais ne sont pas pour autant illégaux.
  • Et une évidence : le Père Noël n’existe pas… : se méfier des messages trop beaux pour être vrais.

SPAM mobile par appels téléphoniques ?

On vous appelle à partir d’un numéro de téléphone inconnu et vous vous demandez s’il serait bien de répondre ou non ?

Une solution simple pour vous ! Installez gratuitement l’application « Dois-je répondre ? » sur votre smartphone et bloquez une fois pour toutes les appels non sollicités !

dois-je-repondre

Get it on Google Play

A ce jour, l’application n’existe que pour les smartphones Android.

« Dois-Je Répondre ? » est une application communautaire de sécurité gratuite pour les téléphones Android OS destinée à vous protéger contre les appels non-sollicités, toutes sortes de télémarketing non-désirés ou de couteux appels sortants comme les appels vers des numéros surtaxés ou à l’étranger.

Plus de détails sur l’application « Dois-Je Répondre ? » sur le site internet.

Liste des fonctionnalités de l’application « Dois-je répondre ? ».


Cet article vous a été utile ? Soutenez-moi !

Je fais tout mon possible pour vous proposer régulièrement du contenu. Ceci implique un important travail de recherche, d'analyse et de rédaction. Des frais me sont facturés chaque mois pour maintenir en ligne ce site. J'ai donc besoin de vous pour me soutenir financièrement !

Objectif 2017 : 50,00€ /50,00€ de dons reçus 🙂 !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optionally add an image (JPEG only)