Last Updated:

Tomcat – Contournement pour mettre fin au fichier volumineux catalina.out

Catégories Blog
Temps de lecture estimé: 2 minutes
closeCet article a été publié il y a 3 ans 7 mois 18 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Il y a peu, j’ai été confronté à une situation pour laquelle je cherche encore l’explication…

Une installation Tomcat qui ronronnait depuis plusieurs mois s’est mise du jour au lendemain, sans crier gare, à loguer tout ce qu’elle pouvait dans le fichier catalina.out. En moins de 10 minutes mon fichier dépasser déjà les 1 Go ! J’ai écumé l’internet mondial en quête d’une solution, mais en vain 🙁 !

Tous les liens et solutions un temps soit peu corrects menaient tous à la documentation Tomcat sur les logs qui pour ma part n’a pas été d’un grand secours …

Du coup pour mettre fin à mon problème je n’ai trouvé qu’une solution de contournement que voici.

catalina.out

Lors de l’exécution de Tomcat sous unix, la sortie de la console est habituellement redirigé vers le fichier nommé catalina.out.

Tout ce qui est écrit vers System.err/out sera écrit dans ce fichier.

Emplacement de catalina.out :

/var/log/tomcat6/

Le nom catalina.out est configurable en modifiant la variable d’environnement « CATALINA_OUT » du fichier catalina.sh situé dans le dossier des scripts de démarrage de Tomcat :

/usr/share/tomcat6/bin

Valeur par défaut de la variable d’environnement « CATALINA_OUT »

CATALINA_OUT="$CATALINA_BASE"/logs/catalina.out

Nous allons modifier cette valeur par défaut pour /dev/null.

/dev/null est un fichier spécial des systèmes d’exploitation Unix. Ce pseudo-périphérique (device, en anglais) sert à rediriger un contenu dont on n’a pas besoin, et qui ne doit pas être sauvegardé ni affiché à l’écran. Toute information envoyée vers ce « périphérique » est automatiquement détruite. Ce périphérique est appelé null et il est situé dans le répertoire « /dev » où sont répertoriés les périphériques. On envoie donc ce qu’on ne veut pas garder vers ce « /dev/null ».

Tomcat

Arrêt de Tomcat :

service tomcat6 stop

Suppression du fichier de log catalina.out :

rm /var/log/tomcat6/catalina.out

Edition du fichier catalina.sh :

nano /usr/share/tomcat6/bin/catalina.sh

Nano est un simple éditeur de texte qui n’offre pas de fantaisie. Nano permet d’éditer simplement et rapidement les fichiers textes, mais certains l’utilisent pour leurs travaux documentaires (aide à l’utilisation de nano).

Remplacer la valeur « $CATALINA_BASE »/logs/catalina.out de la variable CATALINA_OUT par /dev/null. La ligne du fichier catalina.sh devrait ressembler à ceci :

CATALINA_OUT=/dev/null

N’OUBLIER PAR D’ENREGISTRER AVANT DE QUITTER

Redémarrage de Tomcat :

service tomcat6 start

Garder à l’esprit que cette solution est un contournement car elle ne respecte pas les bonnes pratiques et ne colle pas avec la documentation Tomcat. Les ressources systèmes sont sollicités pour écrire des logs dans le vide. Cependant, bien que cette solution ne soit pas à proprement parler propre, elle a le mérite de fonctionner et d’éviter des crashs machine car votre disque dur est saturé en log.

Maintenant Tomcat peut loguer la terre entière sans remplir le moindre octet de votre disque dur 🙂 .

Je reste bien entendu preneur d’une solution propre fonctionnant à coup sûr à 100%.


Cet article vous a été utile ? Soutenez-moi !

Je fais tout mon possible pour vous proposer régulièrement du contenu. Ceci implique un important travail de recherche, d'analyse et de rédaction. Des frais me sont facturés chaque mois pour maintenir en ligne ce site. J'ai donc besoin de vous pour me soutenir financièrement !

1,73€ / 50,00€ de dons reçus 🙁 !



Romain D.
Perdu dans une trame Ethernet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optionally add an image (JPEG only)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.