Thé à la menthe marocain

Catégories Blog
closeCet article a été publié il y a 1 an 6 mois 4 jours. Il commence à dater mais n est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête ! Merci.

Voici ma recette « francisé » du thé à la menthe marocain. Il existe énormément de variantes de préparation et cet article n’a pas pour but de se positionner comme la recette parfaite et officielle du thé à la mente, mais plutôt comme une recette simple.

menthe

Ingrédients

  • 2 x cuillères à café de thé vert non parfumé (je vous recommande le Gunpowder)
  • 1 x bouquet de menthe fraîche (ou 25 feuilles de menthe)
  • 8 x morceaux de sucre (oui c’est léger chez moi ;))
Personnellement pour mes premiers essais j’ai utilisé du thé de la marque Tetley : Thé Vert aromatisé Classique en sachets que j’ai découpé pour en extraire le thé. J’ai utilisé 2 sachets pour une théière.

Accessoires

  • 1 x théière avec filtre pour infuser le thé en vrac (contenance 0,8 L)
  • un verre classique

Préparation

  1. Faîtes bouillir de l’eau pour 2 théières
  2. Placer le thé dans le filtre de la théière, puis placer le filtre dans la théière
  3. Verser l’eau chaude sur le thé et laisser infuser 1 minute pour enlever l’amertume du thé
  4. Après avoir laissé le thé infusé pendant 1 minute, vider complètement la théière tout en conservant le thé dans le filtre
  5. Une fois la théière vide, mettre les feuilles de menthe/le bouquet dans la théière
  6. Verser le restant de l’eau chaude directement sur la menthe dans la théière. En noyant tout de suite les feuilles dans l’eau (si elles surnagent, elles prennent un goût de brûlé, un peu amer -avec l’habitude, vous le reconnaîtrez- c’est pour les marocains quand le thé est brûlé).
  7. Par dessus, ajouter les 8 sucres
  8. Pour mélanger, on ne remue pas avec une cuiller ! On prend un verre, on verse de la théière dans le verre, puis le verre dans la théière, et ainsi de suite plusieurs fois, le contenu sera mélangé.
  9. Laisser infuser le tout plus ou moins 10 minutes

Dégustation

On verse dans les verres en tenant la théière bien haut pour faire « mousser » le sucre… et on boit très chaud.


Cet article vous a été utile ? Soutenez-moi !

Je fais tout mon possible pour vous proposer régulièrement du contenu. Ceci implique un important travail de recherche, d'analyse et de rédaction. Des frais me sont facturés chaque mois pour maintenir en ligne ce site. J'ai donc besoin de vous pour me soutenir financièrement !

Objectif 2018 : 0,00€ / 50,00€ de dons reçus 🙁 !



Romain D.

Perdu dans une trame Ethernet.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optionally add an image (JPEG only)