Comment bien découper son fromage ?

La découpe des fromages est un savoir-faire au moins aussi important que de savoir manger correctement à table! La règle d’or est simple: il faut que chacun puisse avoir dans son assiette un équilibre entre le talon et la pâte… Et ce pour chaque fromage

La découpe des fromages ronds de petits formats

Les fromages ronds de petits formats sont des fromages comme le Camembert, le Chaource ou encore le Brillat-Savarin.

Pour ces fromage, rien de plus simple: il vous suffit de les couper comme un gâteau! Pour bien découper ces fromages ronds, il vous faut donc les découper en parts égales en partant de centre jusqu’au bord.

La découpe des fromages longs

Les fromages longs sont surtout présents dans les fromages de chèvre avec notamment le Sainte Maure de Touraine et les autres bûches de chèvre.

Ces fromages sont à couper en rondelle. Pour les fromages en forme de bûche mais de format plus important, vous pouvez naturellement couper ensuite les rondelles en deux si vous le souhaitez.

La découpe des fromages en meule

Les fromages qui sont en meule sont le plus souvent des fromages de montagne comme le Comté, le Beaufort, l’Abondance… Mais aussi l’Ossau-Iraty ou encore le Morbier.

Pour ces fromages en meule, vous avez bien souvent déjà demandé une tranche chez votre fromager (une meule de Comté fait plus de 40 Kg!).

Pour ces fromages, les premiers à se servir doivent couper des morceaux de fromage dans le sens de la largeur (afin d’avoir un morceau de croûte de chaque côté). Quand les deux-tiers des fromages sont déjà découpés, les suivants auront alors à couper le fromage perpendiculairement aux premiers (donc dans le sens de la longueur) de telle sorte qu’ils aient un morceau de croûte sur l’un des côtés du morceau de fromage.

La découpe des fromages carrés

Les fromages en forme de carré sont des fromages comme le Maroilles ou encore le Pont l’Evêque.

Ces fromages carrés sont assez simples à découper: il vous suffit de les découper en diagonale dans les deux sens afin de découper le fromage en quatre quarts, puis de nouveaux en huit… L’idée étant d’obtenir à chaque fois des parts égales !

La découpe des fromages à pâte persillée

Les fromages à pâte persillés sont les fromages « bleus » comme le Roquefort, le Bleu d’Auvergne, le Stilton…

Ces fromages qui sont généralement déjà découpés en portion de 200g par votre fromager sont à découper en éventail. Ici, le principe est de permettre à chacun de pouvoir avoir autant de persillage (qui vient du Penicillium Requeforti), sachant que le persillage est bien souvent plus important dans le centre du fromage.

La découpe des fromages ronds de grand formats

Les fromages ronds de grands formats sont souvent des fromages à pâte molle et croûte fleurie comme le Brie de Meaux.

Pour ces fromages, votre fromager vous aura selon toute vraisemblance découpé une « pointe », c’est-à-dire une portion qui se termine en pointe.

Ici, le principe est de ne jamais couper le nez du fromage… Toujours dans l’idée de ne pas laisser uniquement de la croûte au dernier à se servir !

Il faudra donc veiller à couper des petites tranches en biseau et en alternant une fois à gauche et une fois à droite. Lorsque le fromage est déjà bien entamé, le fromage sera découpé en longueur de manière à partager le talon du fromage. Si cela n’est pas clair pour vous, le schéma devrait vous aider !

La découpe des fromages coulants

Oui, tous les fromages ne sont pas aussi durs que du Comté ou du Beaufort ! Certains fromages se dégustent coulants. Or pour ces fromages, difficile de respecter le principe de maintenir l’équilibre entre le coeur du fromage et sa croûte.

Le Mont d’Or, par exemple, se déguste après avoir enlevé la croûte du dessus… Et à la petite cuillère… Un pur délice !

La découpe des fromages inclassables

Quid des Claousou du Causse Méjean et autre Gaperon? Nous vous avons donné des conseils pour les grands types de fromages qui existent, mais d’autres fromages ont des formes bien particulières. Pour ces fromages bien particuliers, la règle de base reste la même: l’équilibre entre la pâte et le talon !

Romain D.

Romain D.

Passionné d'informatique perdu dans une trame Ethernet. Ce blog est mon bloc-notes public.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Romain D.

Romain D.

Passionné d'informatique perdu dans une trame Ethernet. Ce blog est mon bloc-notes public.